A propos de la marque

Antimicrobial Copper n'est pas seulement une marque, c'est une ouverture sur un ensemble de nouveaux matériaux. Aucun autre matériau n'a prouvé plus d'efficacité dans l'élimination continue et permanente de bactéries à l'origine d'infections.

La marque est utilisée par les plus grands fabricants d'équipements, de mobilier et de matériels hospitaliers pour indiquer que leurs produits incluent des surfaces Antimicrobial Copper, la surface de contact antibactérienne la plus efficace au monde.

La marque indique que la surface antibactérienne considérée est la plus efficace, par une validation scientifique incontestable d'études laboratoire, d'essais en milieu hospitalier et de vérification par tierce partie indépendante à travers enregistrement de l'US EPA. Les surfaces de contact Antimicrobial Copper sont les seuls matériaux officiellement enregistrés par l'US EPA pour leur capacité à détruire en permanence les germes responsables de maladies.

L'utilisation de la marque est contrôlée comme suit :

En dehors des Etats-Unis

Si un fabricant souhaite utiliser la marque Antimicrobial Copper en tant que nom ou pour labéliser ses produits en dehors des Etats-Unis, il doit d'abord obtenir l'autorisation de l'International Copper Association, Ltd ou du Centre du Cuivre de son pays d'origine (Centre d'Information du Cuivre pour la France). L'utilisation permanente de la marque requiert une adhésion complète du fabricant aux règles strictes d'utilisation, et de la capacité pour le fabricant d'attester que tous ses produits marqués sont constitués d'alliages reconnus pour leur activité antibactérienne.

Aux Etats-Unis

Des règles spécifiques existent pour les USA : si un fabricant souhaite utiliser la marque Antimicrobial Copper en tant que nom ou pour labéliser ses produits aux Etats-Unis, il doit d'abord obtenir l'autorisation de l'US CDA et être enregistré par l'US EPA. L'utilisation permanente de la marque requiert une adhésion complète du fabricant aux règles strictes d'utilisation et également la capacité pour le fabricant d'attester que tous ses produits marqués sont constitués d'alliages reconnus pour leur activité antibactérienne. Toute faute constatée à l'encontre des règles d'utilisation fixées par l'EPA entraînera une révocation et/ou des poursuites judiciaires.

Le cuivre et les alliages de cuivre sont des matériaux techniques, résistants, colorés et recyclables. Ils sont disponibles dans une grande variété de formes et de produits, adaptés à des usages très divers. Le cuivre et ses alliages offrent pour les concepteurs une large gamme de matériaux pour la fabrication de produits fonctionnels, durables et rentables.

Le cuivre et certains de ses alliages possèdent des propriétés antimicrobiennes intrinsèques (sous la désignation de cuivre antimicrobien ou antibactérien, autrement dit Antimicrobial Copper en anglais). Les produits fabriqués à partir de ces matériaux spécifiques ont un avantage supplémentaire, participant à l'hygiène. Les produits en cuivre antimicrobien constituent une aide supplémentaire, et non un substitut, dans le cadre des pratiques usuelles visant le contrôle des infections. Il reste primordial que toutes les mesures d'hygiène courantes soient maintenues, y compris celles liées au nettoyage et à la désinfection des surfaces environnementales.

*Des publications scientifiques à comité de lecture international ont démontré l'efficacité des surfaces Antimicrobial Copper contre les bactéries, virus, champignons et moisissures, incluant le SARM, la grippe A (H1N1), Clostridium difficile et ERV.

Les surfaces Antimicrobial Copper sont les seuls matériaux qui revendiquent aujourd'hui une reconnaissance officielle par l'US EPA et qui peuvent, de fait, attester la destruction de plus de 99,9 % de bactéries pouvant causer des maladies nosocomiales en deux heures de contact. Les organismes testés à travers cette qualification sont : SARM, Staphylococcus aureus, Enterobacter aerogenes, Pseudomonas aeruginosa, E. coli O157:H7 et Enterococcus faecalis résistants à la vancomycine (ERV).

D'autres travaux publiés1 ont démontré que les surfaces Antimicrobial Copper surpassent en efficacité deux produits commerciaux dopés à l'argent dans des conditions d'utilisation normales.

Une étude2 réalisée dans un service médical très actif à l'hôpital de Selly Oak (Royaume-Uni) a montré la réduction systématique de 90 à 100 % de la contamination des surfaces Antimicrobial Copper comparativement aux surfaces conventionnelles. Des essais menés aux USA et au Chili ont confirmé ces résultats.

Les surfaces Antimicrobial Copper ont démontré leur potentiel de réduction de la contamination microbienne et sont considérées comme un complément passif et non un substitut aux mesures d'hygiène et de nettoyage habituelles.

[1] Effects of temperature and humidity on the efficacy of methicillin-resistant Staphylococcus aureus challenged antimicrobial materials containing silver and copper. H T Michels, J O Noyce and C W Keevil, Letters in Applied Microbiology, 49 (2009) 191-195.

[2] Role of copper in reducing hospital environment contamination. A L Casey, D Adams, T J Karpanen, P A Lambert, B D Cookson, P Nightingale, L Miruszenko, R Shillam, P Christian and T S J Elliott, J Hosp Infect (2009).

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Suivez ce lien pour plus d'informations.

Accept